Responsabile: Stefano Amici Tel.: 071740324 - 3331140521
Via Malviano, 6
Monte San Vito - Cod. Fisc. e P. IVA 01570990422
Scrivici a: ladamigiana_1@libero.it


Home >> Le tamoxifène réduit d’un tiers le cancer du sein chez les femmes à haut risque

Le tamoxifène réduit d’un tiers le cancer du sein chez les femmes à haut risque

Le tamoxifène réduit le risque de cancer du sein d’un tiers sur quatre ans chez les femmes en bonne santé. Mais les chercheurs considèrent que le risque accru de thromboembolie et de cancer de l’endomètre lié au médicament nécessite un suivi à plus long terme avant qu’une recommandation claire puisse être faite sur son utilisation dans le sein primaire. Les résultats de l’étude internationale sur l’intervention contre le cancer du sein (IBIS 1), publiée la semaine dernière, ont révélé un excès significatif de décès toutes causes confondues dans le groupe tamoxifène (25 v 11; 0,028) et une augmentation non significative du cancer de l’endomètre (11 v 5; P = 0,2). Mais il a montré que le tamoxifène prophylactique (20 mg par jour), comparé au placebo, réduit le risque de cancer du sein de 32 % (95 &#x00025, intervalle de confiance 8 % à 50 &#x00025 ;; P = 0,013) chez les femmes en bonne santé et à risque élevé après un suivi médian de 50 mois. À ce moment, 25 % de femmes avaient terminé cinq années de traitement (la durée du traitement qui a été choisi pour être testé) et un autre 47 % avaient toujours un traitement. Le reste a cessé de prendre le tamoxifène avant cinq ans étaient en hausse.Seulement 69 cancers du sein sont survenus chez les 3578 femmes randomisées contre le tamoxifène par rapport à 101 dans les 3566 placebo. L’étude a inclus des femmes âgées de 35-70 ans présentant des facteurs de risque de cancer du sein, le plus souvent (62 %) deux ou plusieurs parents au premier ou au deuxième degré atteints d’un cancer du sein. La réduction du cancer du sein par le tamoxifène a donné lieu à des résultats contradictoires dans des études antérieures. Un essai nord-américain a montré un 50 % Cependant, la nouvelle étude a confirmé que le tamoxifène était associé à plus du double du risque d’événements thromboemboliques (rapport de cotes 2,5 (1,5 à 4,4; = 0,001)), avec un risque encore plus élevé après la chirurgie. Les chercheurs ont donc recommandé que l’utilisation prophylactique du tamoxifène soit contre-indiquée chez les femmes présentant un risque élevé de maladie thrombo-embolique et que l’arrêt temporaire du traitement soit envisagé pendant et après une chirurgie majeure.