Responsabile: Stefano Amici Tel.: 071740324 - 3331140521
Via Malviano, 6
Monte San Vito - Cod. Fisc. e P. IVA 01570990422
Scrivici a: ladamigiana_1@libero.it


Home >> n | Don ’ t groupe BPCO et asthme

n | Don ’ t groupe BPCO et asthme

Nous avons des inquiétudes à propos de l’étude CAOS ’ s interprétation des estimations pronostiques en regroupant la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l’asthme ensemble: cela peut sous-estimer la véritable divergence suggérée L’asthme et la MPOC sont des maladies essentiellement différentes, en termes d’étiologie, d’évolution clinique des exacerbations et de réponses aux interventions en soins intensifs, par exemple, la prise en charge ventilatoire. En outre, les taux de décès intra-hospitaliers des patients intubés sont notablement différents, de 20 à 30% pour la MPOC2 3 et d’environ 10% pour l’asthme4. Les deux maladies ont des indicateurs pronostiques différents, ce qui peut avoir une influence importante sur les cliniciens. Nous croyons que les patients souffrant d’asthme sévère ont beaucoup moins de chances de se voir refuser l’accès aux soins intensifs ou à l’intubation que les patients ayant des exacerbations graves de la MPOC. De plus, les perceptions de la survie en dehors de l’hôpital pour l’asthme sont probablement meilleures que pour la MPOC.Nous supposons donc que la différence entre la survie prédite et la survie actuarielle de la cohorte CAOS est probablement une sous-estimation du pessimisme pronostique dans une cohorte de MPOC. N’est-ce pas ce groupe particulier qui nous inquiète vraiment? “ # x0201d; sur les services des unités de soins intensifs? Nous serions heureux de présenter les données pour la seule MPOC histamine.