Responsabile: Stefano Amici Tel.: 071740324 - 3331140521
Via Malviano, 6
Monte San Vito - Cod. Fisc. e P. IVA 01570990422
Scrivici a: ladamigiana_1@libero.it


Home >> Fonds supplémentaires annoncés pour lutter contre le cancer en Europe

Fonds supplémentaires annoncés pour lutter contre le cancer en Europe

L’Union européenne dépensera € 400m (&#x000a3 (253 millions de dollars, 392 millions de dollars) sur la recherche sur le cancer au cours des quatre prochaines années, a été annoncée lors d’une récente conférence d’un jour sur le cancer à Bruxelles. Ce déménagement fait partie des efforts de lutte contre une maladie qui tue 750000 personnes dans l’Union européenne chaque année. Les fonds seront principalement ciblés sur des mesures pratiques visant à démanteler les systèmes nationaux compartimentés et contribuer à créer un foyer européen de recherche sur le cancer. En annonçant les détails du nouveau financement, le commissaire à la recherche, Philippe Busquin, a déclaré que les ressources en Europe étaient actuellement trop dispersées.Il a également souligné d’autres faiblesses, telles que la divergence des politiques et des stratégies de recherche, et la division rigide entre la recherche pure et la recherche clinique. Le défi maintenant, a-t-il dit, était de faire le meilleur usage possible des nouveaux instruments et des nouvelles ressources, afin qu’ils aient un effet multiplicateur et structurant dans ce domaine de recherche. ” Pour la première fois, la recherche clinique sera éligible au financement de l’UE. L’objectif est de rassembler des scientifiques travaillant sur la recherche pure et clinique dans des réseaux d’excellence et d’accélérer le développement de projets intégrés capables de transformer les percées médicales en pratiques. L’argent sera également utilisé pour encourager la mise en réseau des programmes de recherche nationaux et régionaux et pour favoriser la coordination entre les responsables de la recherche, que ce soit dans les administrations nationales, les agences de recherche, les fondations ou les instituts. L’argent supplémentaire devrait améliorer la mobilité des chercheurs, ce qui promet un plus grand contact entre les différents projets nationaux; Des subventions seront également disponibles pour de plus petites enquêtes sur des aspects particuliers de la recherche sur le cancer douleur. La conférence de Bruxelles, qui visait spécifiquement à explorer les moyens de développer une plus grande coopération continentale dans la recherche sur le cancer à une échelle similaire à celle observée aux États-Unis, a entendu que d’autres initiatives seraient nécessaires pour atteindre cet objectif. Il s’agit notamment d’une plus grande harmonisation des droits de propriété intellectuelle pour encourager l’innovation et son exploitation, et de la nécessité de veiller à ce que les règles nationales légitimes de protection des patients ne finissent pas par étouffer la recherche. M. Busquin a également souligné qu’un tiers des chercheurs approchaient de la retraite dans les prochaines années. Il a ajouté qu’il était nécessaire d’attirer les jeunes vers des carrières scientifiques. Le Dr Franco Berrino de l’Istituto Nazionale per lo Studio et de la Cura dei Tumori de Milan a souligné l’ampleur du défi auquel sont confrontés les chercheurs sur le cancer. Près de trois millions d’Européens ont développé la maladie chaque année, a-t-il déclaré. La survie à cinq ans était supérieure à 75% pour les cancers du testicule, de la thyroïde, de l’endomètre et du sein; mélanome; Lymphome de Hodgkin; et plusieurs cancers infantiles, a-t-il dit. Mais, at-il ajouté, il était de 10% ou moins pour les cancers du poumon, de l’œsophage, du pancréas et du foie, a-t-il dit.